L’étranger, intégration et crise – à propos de la pièce de Peter Handke, Gaspard, W.G. Sebald